La seconde • The second

20 Juin 2016 - June 20th

Une seconde. Il n'en faut pas plus pour se souvenir d'un visage, d'une expression. Un simple regard, un simple sourire, et voilà que cette personne entre dans votre vie. Pourtant, jamais vous ne lui parlerez. Ou alors ce ne sera que quelques expressions de politesse ou bien encore une simple phrase du genre " Il fait bien trop chaud aujourd'hui n'est-ce pas ? ". Pourtant plus jamais vous ne pourrez l'oublier.
Ne vous méprenez pas, je ne parle pas forcément du coup de foudre amoureux, bien au contraire. Cela ne vous est jamais arrivé, par exemple, de voir une personne une fois par an toujours à la même date précise -peut-être pour un évènement particulier- ? Elle est du même sexe, ou bien alors trop jeune ou trop âgée pour que cela soit quelque chose de physique. Mais cela n'empêche en rien le fait que chaque fois cette journée passée, vous attendiez l'année suivante avec impatience pour la revoir. Il ne s'agit pas d'amour, ni même d'amitié. Il ne s'agit d'aucun lien, en fait. Et cela vous convient tout à fait, car vous n'espérez pas forcément approfondir votre relation avec cette personne. Elle vous manque sans qu'il y ait une raison qui justifie cela, mais ne vous manque pas de manière triste et douloureuse. Non, elle vous manque et cela vous fait sourire. Elle est entrée dans votre vie sans jamais réellement y avoir mis les pieds. Peut-être même ne connaissez vous pas le prénom de cet individu. Pourtant, que vous l'ayez décidé ou non, son visage restera à jamais gravé dans votre mémoire. Vous vous surprendrez même parfois à y penser, à revoir son physique ou à entendre sa voix, et cela vous donnera envie de pousser un soupir de sérénité.

C'est cela qui m'amène à penser que nous sommes plus qu'un corps, et bien plus qu'un cerveau et ses neurones. Je ne parle pas de religion, ni de Dieu, ni de ciel ; juste d'âme. Une chose surréaliste qui est en nous et qui forge ce que nous sommes réellement. Nous ne pouvons pas n'être qu'une masse, une entité. Nous sommes forcément bien plus que ça. Sinon comment un simple regard pourrait nous en dire si long sur une personne ? Comment pourrions nous nous attacher à quelqu'un à qui nous n'avons jamais parlé ou si peu...? J'ai tellement de fois été troublée par un simple regard... Comme si cela n'était possible qu'avec des âmes qui quelque part nous ressemblent. Je pense que parfois, celle-ci souhaite se remémorer certaines autres et s'y accrocher à travers le souvenir. Mieux, peut-être que c'est notre âme elle-même qui s'en souvient. Évidemment les souvenirs, le passé, tout cela entre en compte. Mais nos capacités à réagir, nos façons de croire/espérer/rêver et toutes ces choses là ne sont pas dans la tête. C'est en nous, quelque part. Ce n'est pas visible sur les radiographies, cela ne se sent pas, cela ne se voit pas, alors personne n'y croit. Soyez réalistes... Pensez vous que votre cœur vous guide dans vos choix sentimentaux ? Ce n'est qu'un muscle... L'amour, ça commence généralement dans la tête (senti"mentaux"). Mais posez vous quelques minutes lorsque vous aimez quelqu'un, et réfléchissez. Allongez vous, fermez les yeux, détendez vous, visualisez. Pensez à l'être cher. Si vous ôtez l'attirance physique, et les souvenirs qui font que vous avez déjà écrit un morceau de l'histoire de votre vie ensemble... Que reste t-il ? Vous ne le savez pas ? Réfléchissez encore... Après le sexe et les souvenirs, il y a autre chose. Une chose indescriptible, innommable. C'est fou ? Non, c'est vous. Votre vous profond. Votre âme. Vous l'aimez bien plus que vous ne l'imaginiez. Vous êtes liés. Du moins, si ce n'est pas le cas et que vous n'avez pas pu voir plus loin, abandonnez. C'est sans doute ce que l'on appelle les âmes sœurs. Ce ne sont pas forcément deux personnes identiques ou deux personnes destinées à se rencontrer ; ce sont tout simplement deux personnes qui s'aiment avec leur âmes.

Alors maintenant, arrêtez avec les vieux dictons et tournez la page ! 

Il ne faut pas écouter son cœur, il faut écouter son âme.



A second. It takes no more to remember a face, an expression. A simple look, a simple smile, and then that person enters your life. Yet you will never speak to him. Or it will be only a few expressions of politeness or even a simple phrase like " It's too hot today, is not it ?". Yet never again can you forget it.
 
 
Do not get me wrong, I do not necessarily speak of love at first sight, but quite the contrary. It never happened to you, for example, to see a person once a year always on the same specific date, maybe for a particular event ? She is of the same sex, or too young or too old for it to be something physical. But that does not prevent the fact that each time that day passed, you waited the next year with impatience to see her again. It is not about love, not about friendship. It is not a link, in fact. And that suits you perfectly, because you do not necessarily hope to deepen your relationship with that person. You miss it without there being a reason that justifies it, but do not miss you in a sad and painful way. No, it misses you and it makes you smile. It has entered your life without ever actually having set foot in it. Perhaps you do not even know the name of this individual. Yet, whether you decide it or not, his face will remain forever engraved in your memory. You will even sometimes find yourself thinking, looking at your physique or hearing your voice, and it will make you want to breathe a serenity. 
This is what leads me to think that we are more than a body, and more than a brain and its neurons. I do not speak of religion, nor of God, nor of heaven ; just soul. A surreal thing that is in us and forges what we really are. We can not be a mass, an entity. We are necessarily much more than that. Otherwise how could a simple look tell us so long about a person ? How could we attach ourselves to someone we have never spoken or so little...? I have so often been troubled by a simple glance... As if this were possible only with souls that somewhere resemble us. I think that sometimes she wants to remember some others and hang on to it through memory. Better, perhaps, it is our soul itself that remembers it. Obviously memories, the past, all this takes into account. But our ability to react, our ways of believing / hoping / dreaming and all these things are not in the head. It's in us, somewhere. It is not visible on radiographs, it does not feel, it is not seen, then nobody believes it. Be real... Do you think that your heart guides you in your sentimental choices ? It's just a muscle... Love, it usually starts in the head (felt " mental"). But ask yourself a few minutes when you love someone, and think. Lie down, close your eyes, relax, visualize. Think of the loved one. If you take away the physical attraction, and the memories that make you have already written a piece of the history of your life together... What's left ? You do not know ? Think again... After sex and memories, there is something else. An indescribable thing, unspeakable. It's crazy ? No, it's you. Your deep you. Your soul. You love him much more than you imagine. You're bound. At least, if it is not the case and you have not been able to see further, give up. This is undoubtedly what is called sister souls. They are not necessarily two identical persons or two persons destined to meet ; they are simply two people who love each other with their souls. 
So now, stop with the old sayings and turn the page !

Not listen with your heart, listen with your soul.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Sentez-vous libre de me laisser un commentaire. Ou votre numéro de carte bleue.