Questions

2 Juillet 2016 - July 2nd

Eh ! Attendez ! Avant d'aller plus loin, il faut que vous sachiez quelque chose.

Vous aviez peut-être l'espoir que je vous apporte des réponses, mais (surprise surprise) il s'agira en fait d'un texte de questions. Ce n'est sûrement pas ce que vous vouliez entendre. La plupart des gens n'aiment pas les questions et préfèrent obtenir des réponses. Si la réponse n'est pas assez simple ou assez rapide, ils se désintéressent du problème. Ils se mettent à rêver à autre chose. Du sable fin, des petits gâteaux, un bon porno... Bref, vous vous dites " Des questions ? Pff... A quoi bon ? ". Il est toujours temps de laisser tomber ce texte et de retourner voir " Les anges de la téléréalité ". C'est votre dernière chance...!

Quelle que soit la façon dont vous observez les choses, la vie est bizarre. Très bizarre. Par exemple, il est indiscutable que nous soyons tous faits des mêmes atomes que les plus hautes montagnes de cette planète ou que les étoiles les plus brillantes de la galaxie. Ceci est bien sûr tout aussi vrai pour les pommes de terre, les escargots ou du pâté. C'est peut-être pour cela qu'un certain nombre d'aspects de la vie n'ont aucun sens. En premier lieu, pourquoi sommes-nous si impressionnés par les réalisations les plus importantes, alors que ce sont en fait les plus petites choses qui, en se réunissant, rendent possibles les plus grands projets ? Pourquoi essayer de nous créer un petit monde, avec illusion de contrôle, alors que nous savons pertinemment que ce n'est pas le cas ? Pourquoi sommes-nous persuadés que l'individualité est l'essence même de ce que nous sommes, tout en acceptant un niveau dégradant de conformisme dans pratiquement tous les aspects de nos vies ? Pourquoi les enfants croient-ils aux contes de fées et pas les adultes ? Et pourquoi sommes-nous à ce point butés sur nos positions, alors que ce sont les différences qui rendent la vie intéressante ? Pourquoi avons-nous le sentiment d'appartenir à un groupe, alors que nous construisons tellement de barrières autour de nos sentiments profonds que nous ne parvenons jamais à être réellement proche de qui que ce soit ? Peut-être que les problèmes viennent du fait que la vie n'est pas toujours ce qu'elle semble être...?

Nous avons tous des filtres devant les yeux, et nous ne voyons que ce que nous voulons voir. En enlevant ces filtres, on peut s'observer soi-même et se poser les vraies questions sur sa propre place dans l'univers. En d'autres termes, s'interroger sur le sens de la vie. Quel est le sens de la vie ? On dit souvent que l'existence est un voyage. D'accord, mais un voyage vers où, au juste...? On dit aussi que le but de la vie est d'acquérir la sagesse. Si c'est vrai, pourquoi les savants s'habillent-ils toujours aussi mal..? Et puis il y a ceux qui disent que la vie n'a aucun sens, qu'elle " est ", c'est tout. Restent enfin ceux qui ne sont là que pour fonder une famille. Pourquoi pas, après tout le besoin désespéré de nous prolonger est inscrit dans notre carte génétique. Maintenant, je vais vous confier un petit secret...


TOUTES CES IDÉES SONT COMPLÈTEMENT STUPIDES !


La seule idée qui surpasse toutes les théories relatives à l'existence, c'est celle de l'amour. L'amour, même dans ses formes les plus fragiles, est la seule force qui donne un vrai sens à notre vie. Je ne parle pas de l'amour entre deux êtres, même si ceci est quelque chose de très puissant. Je parle de l'amour qui nous brûle tous, de ce feu intérieur qui empêche notre âme de se glacer dans les moments de désespoir ; l'amour de la vie elle-même. C'est la voix qui nous hurle : " Vas-y idiot(e), fonce ! ". La voix de la passion qui nous fait comprendre qu'il faut vivre à en mourir. Cet amour de la vie nous rend serviables, simplement parce que ça fait du bien de faire du bien. Par exemple : pourquoi sommes-nous là, vraiment ? Qu'est-ce qui nous plaît, vraiment ? Les gens qui ne se posent jamais ces questions traversent la vie en se demandant pourquoi elle n'est pas plus agréable. En vérité, on est souvent tellement absorbés par ce que l'on fait que l'on ne sait plus où l'on va. Et que fait-on, en réalité ? Le monde moderne regorge de distractions douteuses, de priorités et de dates butoir. Le jour et la nuit se confondent. Nous sommes emportés dans un tourbillon qui nous entraîne dans une course que nous ne pouvons gagner, car en réalité, il n'y a jamais de gagnants, ni de perdants. Qu'importe, nous courons, vite vite vite, jusqu'à atteindre le but que nous nous étions fixé. Et ensuite ? C'est comme d'avoir fait tout le chemin jusqu'au cinéma, avoir garé la voiture, s'être rendu au guichet, et ne même pas savoir quel film on a envie de voir.

Nombre d'entre nous rêvent d'une vie merveilleuse, à la fois libre et sauvage. Mais la réalité est en général très éloignée de ce rêve. Malheureusement, nous découvrons cela trop tard : nous n'avons pas la possibilité de recommencer. Dans l'existence, certains sentiments peuvent nous enfoncer plus bas que terre. Les regrets sont de la partie. Mais de tous ces regrets qui vous nouent le ventre, le pire serait celui de se dire que vous auriez pu faire ce dont vous aviez vraiment envie et que vous avez laissé passer votre chance. Un refus, un accord, une attente, qu'importe : ne pas se lancer provoque le pire des regrets. Alors quelle est votre grande passion ? Dans quel but êtes-vous sur Terre ? La réponse à ces questions est la clé du mystère de la vie. Ou du moins, la clé du mystère de votre propre vie. Quelques tuyaux pour vous mettre sur la bonne voie :

- Personne ne vous aidera. C'est comme quand on a un gros mollard au bord du nez, il faut s'en apercevoir tout seul.
- Il est hautement improbable que vous soyez un jour nimbé de lumière et que votre vie prenne un tournant à la suite d'une révélation divine.
- Et il est sûr que vous ne trouverez aucune réponse à la télévision.

Mais le plus simple est de prendre du temps pour vous isoler et méditer. Cela n'a rien de compliqué. Il s'agit simplement d'être honnête avec soi. C'est aussi facile que : " Levez votre main si vous pensez que vous pouvez tirer davantage de votre existence ". Le truc est d'aller directement au cœur du problème. Pour certaines personnes, cette méditation ramènera à la surface les plus beaux moments de leur vie. D'autres auront l'impression de regarder au fond d'un gouffre. Mais si vous vous posez les vraies questions, et que vous écoutez attentivement votre voix intérieure, vous finirez par entendre l'appel du destin. Cette petite voix -que vous l'appeliez votre conscience, mamie, votre moi intérieur, ou votre belle-mère intérieure- vous dira toujours la vérité si vous êtes prêts à l'entendre. Au début, vous découvrirez que votre vie est un cul-de-sac. Puis vous découvrirez ce que vous souhaitez vraiment, sans parvenir à l'obtenir. Et d'un seul coup, ça vous frappera, droit entre les deux yeux, comme quand vous vous souvenez soudainement à mi-chemin du supermarché que vous avez oublié le fer à repasser. Dès que vous saurez, ou même croirez savoir, ce que vous devez faire de votre vie, alors lancez-vous ! Il n'y a pas une seule fichue seconde à perdre !

Notre existence est bien plus fragile que nous le pensons. Placez votre main sur votre poitrine pour sentir vos battements de cœur, et dites-vous que c'est le chronomètre de votre vie, comptant à rebours le temps qu'il vous reste sur cette Terre. Un jour, que ce soit comme il se doit ou de manière violente et brutale, il s'arrêtera. C'est garanti et il n'y a rien à faire contre cela. C'est injuste, effectivement. Mais c'est ainsi. C'est pourquoi vous ne pouvez pas vous permettre de perdre la moindre seconde. Allez au bout de vos rêves avec passion. Car si vous perdez votre temps à rester assis sur la barrière, vous finirez par ne plus avoir le temps (sans parler du risque d'échardes dans le cul). Comme dit le dicton, " on ne traverse pas un gouffre en deux petits bonds ". Il faut du courage, du cœur et de la volonté pour oser vivre ses rêves.

En vérité, nous sommes tous nés avec le potentiel de vainqueur et avec la possibilité de nous élever. Mais hélas, nous sommes souvent trop paresseux, trop préoccupés du qu'en-dira-t-on ou trop effrayés par le changement pour oser déployer nos ailes et nous envoler. Il est essentiel de faire ce que vous voulez, ce qui vous rend heureux (même s'il s'agit juste de savoir rouler des Tacos ou de devenir le sosie officiel de Serge Lama). Gardez à l'esprit que, quoi que vous fassiez, les erreurs font partie de la vie. Alors ne perdez pas votre temps à vous reprocher le passé. Ne stressez pas à vous demander sans cesse si vous avez fait le bon choix. Au fond de votre cœur, vous savez que vous avez raison.

Quand vous déciderez de vous lancer et de réaliser vos rêves, des tas de gens (y compris parfois ceux que vous aimez très fort) tenteront de vous retenir, de vous distraire. Sur cette planète, énormément de pessimistes ayant renoncé à leurs rêves vous diront que vous perdez votre temps et que vous n'y arriverez jamais. Vous serez peut-être entouré de gens qui espèreront vous voir échouer, afin de se sentir eux-mêmes moins médiocres. Comme chacun, vous aurez vos bons et vos mauvais jours. Parfois, il vous semblera que tout tourne au désastre complet. Les gens vous regarderont bizarrement quand vous leur parlerez de vos projets. Et en écoutant vos détracteurs, vous commencerez à douter de vous. " Putain, pourquoi je ne l'ai pas gardé, ce job de vendeur de chaussettes ?! ". Mais quoi qu'il arrive, tenez bon ! Souvenez vous que tout le monde doit se battre, un jour ou l'autre. Mais si vous allez au bout de vos rêves, au moins vous épuiserez-vous pour une bonne raison. Vous vous direz peut-être qu'en fait ça ne représente pas grand chose, mais c'est faux, croyez-moi. Quand on profite de la vie au maximum, quand on en savoure chaque instant, tout ce qui vous touche passe de l'ordinaire à l'extraordinaire. Quand vous faites ce qui vous plaît, vous vous levez joyeusement le matin à l'idée de commencer une nouvelle journée, faite de ce que vous aimez. Et votre bonne humeur est contagieuse. Il suffit d'éclater de rire, pour que quelqu'un d'autre se mette à rire avec vous, et ainsi de suite. Mieux, vous donnerez à d'autres l'envie de se lancer à leur tour. Et ça, ce sera votre façon de rendre le monde meilleur !

Vous savez quoi ? Même si vous vous trompez, même si vous avez tout faux, vous aurez quand même vécu une existence incroyable, drôle et audacieuse. Vous vous coucherez le soir en vous disant que vous avez fait de votre mieux. Et vous vous réveillerez chaque matin en contemplant un avenir aussi beau et excitant que celui dont vous aviez rêvé.

Et je dirais même : 

Si vous laissez parler votre cœur et si vous vous servez de votre tête, 
vous ne pourrez jamais vous tromper.



 
Hey ! Wait ! Before you go, you must know something.

You might have hoped that I would give you answers, but (surprise surprise) it will in fact be a text of questions. That surely is not what you wanted to hear. Most people do not like questions and prefer to get answers. If the answer is not simple enough or fast enough, they lose interest in the problem. They begin to dream of something else. Fine sand, cupcakes, a good porn... In short, you say " Questions ... Pff ... What good? ". It's always time to drop this text and go back to a reality TV show. This is your last chance...!

Whatever way you look at things, life is weird. Very weird. For example, it is indisputable that we are all made of the same atoms as the highest mountains on this planet or the brightest stars of the galaxy. This is of course equally true for potatoes, snails or pâté. That may be why a number of aspects of life make no sense. In the first place, why are we so impressed by the most important achievements, when in fact they are the smallest things that, by coming together, make possible the biggest projects ? Why try to create a small world with an illusion of control, when we know full well that this is not the case ? Why are we persuaded that individuality is the very essence of who we are, while accepting a degrading level of conformity in virtually every aspect of our lives ? Why do children believe in fairy tales and not adults ? And why are we so stubborn on our positions, when it is the differences that make life interesting ? Why do we feel that we belong to a group, when we build so many barriers around our deep feelings that we never really get close to anyone ? Maybe the problems come from the fact that life is not always what it seems to be...?

We all have filters in front of our eyes, and we only see what we want to see. By removing these filters, one can observe oneself and ask oneself the real questions about one's own place in the universe. In other words, to wonder about the meaning of life. What is the meaning of life ? It is often said that existence is a journey. Okay, but a trip to where, just...? It is also said that the purpose of life is to acquire wisdom. If it is true, why do the scholars always dress so badly ? And then there are those who say that life has no meaning, that it " is ", that's all. Finally, there remain those who are there only to found a family. Why not, after all the desperate need to extend us is inscribed in our genetic map. Now I'll give you a little secret...
   

ALL THESE IDEAS ARE COMPLETELY STUPID !


The only idea that surpasses all theories about existence is love. Love, even in its most fragile forms, is the only force that gives true meaning to our lives. I am not talking about love between two persons, even if this is something very powerful. I speak of the love which burns us all, of that interior fire which prevents our soul from freezing itself in moments of despair ; the love of life itself. It's the voice that screams us : " Go idiot, go ahead ! ". The voice of passion that makes us understand that we must live to die. This love of life makes us helpful, simply because it feels good to do good. For example : why are we there, really ? What really pleases us ? People who never ask these questions go through life wondering why it is not more enjoyable. In truth, we are often so absorbed in what we do that we no longer know where we are going. And what do we actually do ? The modern world is full of dubious distractions, priorities and deadlines. Day and night merge. We are carried away in a whirlwind that drags us into a race we can not win because in reality there are never winners or losers. No matter, we run, quickly quickly, until we reach the goal we had set for ourselves. After that ? It's like having gone all the way to the cinema, having parked the car, going to the ticket office, and not even knowing what movie you want to see.

 Many of us dream of a wonderful life, both free and wild. But reality is generally far removed from this dream. Unfortunately, we find it too late : we do not have the opportunity to do it again. In life, certain feelings can drive us down below the earth. The regrets are of the party. But of all these regrets that tie your belly, the worst would be to say that you could have done what you really wanted and that you let your chance pass. A refusal, an agreement, an expectation, that does not matter : not to launch itself causes the worst of the regrets. So what is your great passion ? For what purpose are you on Earth ? The answer to these questions is the key to the mystery of life. Or at least, the key to the mystery of your own life. A few tips to get you on track :

- No one will help you. It's like when you have a big mollard on the edge of the nose, you have to see it all by yourself.- It is highly unlikely that you will one day be bathed in light and that your life will take a turn as a result of a divine revelation.- And it is sure that you will not find any answer on television.
  
But the simplest is to take time to isolate yourself and meditate. It's not complicated. It is simply about being honest with oneself. It's as easy as : " Raise your hand if you think you can have more from your existence. " The trick is to go straight to the heart of the problem. For some people, this meditation will bring back to the surface the most beautiful moments of their lives. Others will have the impression of looking at the bottom of a chasm. But if you ask yourself the real questions, and listen attentively to your inner voice, you will eventually hear the call of destiny. That little voice-you call it your conscience, grandma, your inner self, or your inner stepmother, will always tell you the truth if you are willing to hear it. At first, you will discover that your life is a cul-de-sac. Then you will discover what you really want, without achieving it. And all of a sudden, it will strike you, right in between your eyes, as when you suddenly remember halfway through the supermarket that you forgot the iron. As soon as you know, or even believe you know, what you need to do with your life, then get started ! There is not a fucking damn second to lose !
Our existence is much more fragile than we think. Place your hand on your chest to feel your heartbeat, and tell yourself that it is the stopwatch of your life, counting back the time you have left on this Earth. One day, whether it be as it should be or violently and brutally, it will stop. It's guaranteed and there's nothing to be done about it. That is unfair, indeed. But it is so. That's why you can not afford to lose a second. Go to the end of your dreams with passion. For if you waste your time sitting on the fence, you will end up having no time (not to mention the risk of splinters in the ass). As the saying goes, " one does not cross a chasm in two small leaps ". It takes courage, the heart and the will to dare to live his dreams. 
In truth, we are all born with the potential for victory and with the possibility of rising. But alas, we are often too lazy, too preoccupied with what we say or too frightened by change to dare to spread our wings and fly away. It is essential to do what you want, which makes you happy (even if it is just knowing how to roll Tacos or become the official look-alike Kim Kardashian). Keep in mind that, whatever you do, mistakes are part of life. So do not waste your time blaming yourself for the past. Do not stress to constantly ask yourself if you have made the right choice. In the depths of your heart you know that you are right. 
When you decide to start and realize your dreams, lots of people (including sometimes those you love very strongly) will try to restrain you, to distract you. On this planet, many pessimists who have renounced their dreams will tell you that you are wasting your time and that you will never succeed. You may be surrounded by people who will hope to see you fail, in order to feel themselves less mediocre. Like everyone, you will have your good and your bad days. Sometimes it will seem to you that everything turns into a complete disaster. People will look at you strangely when you tell them about your plans. And by listening to your detractors, you will begin to doubt you. " Fuck, why did not I keep it, that job of socks seller ?! ". But whatever happens, hold fast ! Remember that everybody has to fight, one day or another. But if you go to the end of your dreams, at least you will exhaust yourself for a good reason. You may say that it does not really mean much, but it's not true, believe me. When you enjoy life to the fullest, when you savor every moment, everything that touches you goes from the ordinary to the extraordinary. When you do what you like, you get up joyfully in the morning at the thought of starting a new day, made of what you love. And your good mood is contagious. Just burst out laughing, so somebody else laughs with you, and so on. Better, you will give others the desire to start in their turn. And that will be your way of making the world better ! 
You know what ? Even if you are wrong, even if you are all wrong, you will still have lived an incredible, funny and audacious existence. You will go to bed in the evening telling yourself that you have done your best. And you will wake up every morning by contemplating a future as beautiful and exciting as the one you dreamed of.

 And I would even say:
 
If you let your heart speak and if you use your head, 
You can never go wrong.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Sentez-vous libre de me laisser un commentaire. Ou votre numéro de carte bleue.