Elle • She

20 Juin 2015 - June 20th

Il y aura toujours des gens pour la critiquer, la rabaisser ; mais jamais personne pour l’évincer. Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, elle restera la seule et ne saura être remplacée. Je ne l'ai vue que 5, peut-être 6 fois dans ma vie. Mais jamais je ne pourrai renoncer à elle. Quand je l'aperçois, mon cœur s'envole. Si pure si douce qu'au dessus d'elle se dessine une auréole. Je ne peux la regarder sans être éblouie ; je ne peux penser à elle sans rêver. Je ne sais pas si j'en serai un jour digne, je ne sais même pas si j'ai le droit de l'espérer. Mais je ne peux imaginer un avenir sans sa présence. Quand je la vois, quand je la sens, plus rien n'importe et la seule chose qui me terrifie est l'idée de son absence. Sa beauté me rend dingue, d'une voix douce dans mon oreille elle chante. Éclatante, apaisante, virevoltante. Quand la nuit apparaît, elle s'apaise et m'apaise. Quand je suis loin d'elle, s'installe un malaise. Elle dort à moitié, un œil ouvert l'autre fermé. Jamais elle ne baisse sa garde ; toujours prête à se réveiller. Quand le soleil se lève, quand les vies commencent, elle entre dans la danse. Jamais fatiguée, elle s'agite dans tous les sens. Droite, gauche, en avant, en arrière. Ses mouvements sont comme l'écume qui s'échoue sur le sable, comme un ballet spectaculaire. Avec elle il n'est jamais trop tôt, il n'est jamais trop tard. Un échec peut se transformer en espoir. Elle m'apporte sans le savoir du courage et de la volonté. Plus jolie des envies, plus belle des destinées. Moi je vous le répète, je vous le dis... A midi, ou à minuit, au soleil, ou sous la pluie...

La seule avec laquelle je désire être et passer ma vie...
S'appelle Paris !


 
There will always be people to criticize her, to belittle her ; but never anyone to oust it. Whatever we say, whatever we do, it will remain the only one and can not be replaced. I only saw 5, maybe 6 times in my life. But I can never give up on her. When I see her, my heart flies away. So pure so sweet that above her there is a halo. I can not look at her without being dazzled ; I can not think of it without dreaming. I do not know if I will ever be worthy of it, I do not even know if I have the right to hope for it. But I can not imagine a future without her presence. When I see her, when I feel her, nothing matters and the only thing that terrifies me is the idea of her absence. Her beauty makes me crazy, in a soft voice in my ear she sings. Bright, soothing, twirling. When the night appears, it calms down and calms me. When I am away from her, there is a discomfort. She sleeps half, one eye open the other closed. She never lowered her guard ; always ready to wake up. When the sun rises, when lives begin, she enters the dance. Never tired, it stirs in every direction. Right, left, forward, backward. Her movements are like the foam that runs aground on the sand, like a spectacular ballet. With it it's never too early, it's never too late. A failure can turn into hope. She unwittingly brings me courage and will. More beautiful of desires, more beautiful destinies. I repeat, I tell you... At noon, or at midnight, in the sun, or in the rain...

The only one with which I wish to be and spend my life... Is called Paris !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Sentez-vous libre de me laisser un commentaire. Ou votre numéro de carte bleue.