Perdre • To lose

2 Avril 2016 - April 2nd

Dans la vie, il arrive souvent de perdre. Et le verbe perdre peut signifier beaucoup de choses. Perdre un proche, perdre une bataille de cartes Pokémon, perdre son temps avec une personne qui parle fort et sent assez mauvais de la bouche, perdre l'envie d'avancer, perdre la face devant des gens moqueurs et idiots, perdre une pièce d'un euro (au-delà je dois bien avouer que c'est assez embêtant), et j'en passe. Perdre est une phase par laquelle chaque être humain doit passer au grand minimum un millier de fois dans sa vie (et encore, je suis sympa). Nous commençons à perdre beaucoup de choses dès notre plus jeune âge, et cela ne s'arrête pas avec le temps. Pire, chaque seconde que nous passons est une seconde de vie perdue. Oui je sais, vous lisez beaucoup trop à votre goût le mot perdre et toutes ses déclinaisons dans ce texte. Perdre, perdre, perdre, perdre... Bon, là, c'est juste pour vous emmerder un petit peu.

Bref, perdre est quelque chose d'inévitable. Et même si chacun aura une vision différente sur les évènements et une manière de les ressentir bien à lui, c'est plus ou moins pareil pour tout le monde : ça fait très mal. Qu'importe ce que l'on perd, nous nous sentons à chaque fois déçus, honteux, tristes et parfois très en colère. En colère contre la vie, en colère contre nous-même, en colère contre le monde entier. Personne ne souhaite perdre. Oh grand dieu jamais. Perdre doit être l'une des plus grandes peurs de ce monde.

De ma petite place sur Terre, je peux affirmer une chose : perdre la force, l'envie, l'espoir, l'amour, l'amitié, c'est la pire défaite ; et c'est universel. Il ne vous est jamais arrivé de vous attacher à une personne, vraiment très fort, commencer à ressentir des choses un peu spéciales et apprendre qu'au final vous n'aurez aucune chance ? Perdre une amitié qui comptait plus que tout à vos yeux généralement pour des broutilles ? Ne plus avoir l'envie de vous battre parce que vous vivez des moments trop difficiles à surmonter et que vous savez qu'au final la fin sera la même pour nous tous ?

Oui, je sais ce que c'est, j'ai vécu et je vis déjà tout ça...

Je crois bien que l'une des pires choses est de perdre espoir... Parce que sans espoir, qui sommes-nous réellement ? Sans espoir, quel est notre but dans la vie ? Soyez honnêtes ; si vous n'aviez pas vos espoirs et vos rêves, auriez-vous une raison de rester sur cette planète ? Je ne pense pas. Évidemment, chacun a des rêves et des espoirs différents. Pour l'un ce sera de fonder une famille, pour l'autre tout simplement d'être aimé, pour untel ce sera de réussir professionnellement, pour le dernier ce sera de faire le tour de monde... Nous sommes tous uniques.

Et parfois, on tombe de bien haut... Je crois que c'est dans le domaine de l'amour que c'est le plus tragique. Aimer sans être aimé, aimer quelqu'un qui ne nous aime plus... Les sentiments sont un domaine difficile. Mais vous devez bien retenir une chose primordiale : devant une défaite, vous ne serez jamais seul. Vous aurez toujours au moins une personne pour vous accompagner dans ce moment difficile. Une personne de la famille, un conjoint, un(e) ami(e)... Même si le temps sait panser les blessures et non les guérir -car chacun sait que chaque blessure laisse une cicatrice éternelle- il aide à oublier, un peu. Alors, accompagnés par une personne que vous aimez devant cette défaite qui vous brise le cœur et vous égorge l'âme, retenez une dernière seule et belle chose :

 Le véritable gagnant est celui qui sait perdre. 


 
In life, it often happens to lose. And the verb to lose can mean many things. Lose a loved one, lose a battle of Pokemon cards, lose time with a person who speaks loudly and feels bad enough from the mouth, lose the urge to move forward, lose face before mocking and silly people, lose a dollar (beyond that I must confess that it is quite annoying), and so on. Losing is a phase in which every human being must pass a minimum of a hundred times in his or her life. We are starting to lose a lot of things from an early age, and that does not stop with time. Worse, every second that we spend is a second of life lost. Yes I know, you read far too much to your taste the word lose and all its declensions in this text. Losing, losing, losing, losing... Well, it's just to bother you a little bit.
 
In short, losing is something inevitable. And even if everyone will have a different view on the events and a way to feel them to him, it is more or less the same for everyone : it hurts very badly. No matter what we lose, we feel each time disappointed, shameful, sad and sometimes very angry. Angry at life, angry at ourselves, angry at the whole world. No one wants to lose. Oh great god ever. Losing must be one of the greatest fears of this world.From my small place on Earth, I can affirm one thing : losing strength, envy, hope, love, friendship is the worst defeat ; and it is universal. Did you ever get attached to a person, really strong, start feeling a little special and learn that in the end you will have no chance ? Lose a friendship that counted more than anything in your eyes generally for trifles ? No longer have the urge to fight you because you live moments too difficult to overcome and you know that in the end the end will be the same for all of us ?
 

Yes, I know what it is, I lived and I already live all this...

I think that one of the worst things is to lose hope... Because without hope, who are we really ? Without hope, what is our purpose in life ? Be honest; If you did not have your hopes and dreams, would you have a reason to stay on this planet ? I do not think so. Obviously, everyone has different dreams and hopes. For one it will be to found a family, for the other simply to be loved, for such and such it will be to succeed professionally, for the last it will be to go round the world... We are all unique.And sometimes, one falls from high ... I think that it is in the field of love that it is the most tragic. To love without being loved, to love someone who does not love us anymore... Feelings are a difficult field. But you must remember something primordial : before a defeat, you will never be alone. You will always have at least one person to accompany you in this difficult time. A person in the family, a spouse, a friend... Even if time knows how to heal wounds and not cure them - because everyone knows that each wound leaves an eternal scar - it helps to forget, little. Then, accompanied by a person whom you love before this defeat that breaks your heart and kills your soul, hold back one last and beautiful thing :

The real winner is the one who knows how to lose.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Sentez-vous libre de me laisser un commentaire. Ou votre numéro de carte bleue.