La danse humaine • The human dance

24 Mars 2016 - March 24th

Regardez-moi ça... On cours partout, toujours pressés, toujours en retard. La course infernale, la danse humaine. Ce dont on a le plus soif dans ce monde, c'est de liens. Il y en a pour qui cela se passe au premier regard ; on ne peut pas se tromper on le sait. C'est le destin qui intervient, comme par magie. C'est super pour ces gens là.  Ils vivent carrément une chanson d'amour, ils prennent le train du bonheur... Mais, dans la vraie vie, ça ne marche pas toujours comme ça. Pour la plupart d'entre nous, c'est moins romantique. C'est compliqué, il y a des bavures, il y a le mauvais timing, des occasions ratées... Et... L'incapacité de dire ce qu'il faudrait dire au moment où il le faudrait.

Beaucoup de gens s'amusent à croire à l'amour parfait au moins une fois dans leur vie. Cette période peut leur durer une journée, une semaine, un mois, un an, un demi-siècle. Mais les gens sensés ne s'y amusent pas. Ils savent que l'amour n'est qu'une illusion, un but dérisoire. Le but ultime. Le but infini. Le but de toute une existence. Il est effroyable de se dire, de ressentir, de savoir que notre corps et notre esprit ont été destinés à ce sentiment. Comme si nous n'étions venus au monde que pour ça, que pour aimer. Aimer son chien, son hamster, son ami(e), sa mère, son père, sa sœur, une jolie personne rencontrée dans la rue ou sur internet... C'est un programme qui a été téléchargé de force dans notre être intérieur ; quelque chose que nous pouvons haïr et vouloir abandonner mais qui reviendra toujours vers nous. Alors, dépassés par l'absurdité et la force de notre esprit et ses programmes, nous cherchons à nous sentir mieux en trouvant cette chose tant convoitée. Cet état physique, moral, psychologique, inconscient, tout ça à la fois.

Mais là où l'univers a été assez sadique, c'est que chaque personne ne trouve pas forcément l'individu qui lui correspond. Alors nous restons parfois seuls. Très seuls. Et nous nous demandons pourquoi l'univers a t-il été si cruel. Ce monde est fait de hasards et de coïncidences. Certains gagneront à la loterie sans en avoir le réel besoin ; et ceux qui n'ont plus de quoi manger se demanderont bien pourquoi ils n'ont pas eu la chance de gagner, eux aussi.

Mais, de temps à autre, parmi tous ces hasards, surgit quelque chose d'inattendu, qui nous fait tous avancer.

Grâce aux autres. Grâce aux liens. Il suffit juste de prendre le temps.

En vérité... Ce que je commence à penser, ce que je commence à ressentir, c'est que...

La danse humaine n'est peut-être pas une danse infernale...


 
Look at this... We run everywhere, always in a hurry, always late. The infernal race, the human dance. What is most thirsty in this world is links. There are those for whom this happens at the first glance ; we can not be mistaken we know. It is fate that intervenes, as if by magic. It's great for these people. They live a love song, they take the train of happiness... But, in real life, it does not always work that way. For most of us, it's less romantic. It's complicated, there are burrs, there is bad timing, missed opportunities... And... The inability to say what to say when it should be.

Many people have fun believing in perfect love at least once in their lives. This period may last one day, one week, one month, one year, half a century. But sensible people do not enjoy themselves. They know that love is only an illusion, a derisory goal. The ultimate goal. The infinite goal. The purpose of an entire existence. It is frightful to say, to feel, to know that our body and our mind have been destined for this feeling. As if we had come to the world only for that, only to love. To love our dog, our hamster, our friends, our mother, our father, our sister, a pretty person met on the street or on the internet... It is a program that has been forcibly downloaded into our inner being ; something we can hate and want to give up but will always come back to us. So, overwhelmed by the absurdity and strength of our minds and programs, we seek to feel better by finding this coveted thing. This physical state, moral, psychological, unconscious, all at the same time. 

But where the universe has been rather sadistic, it is because each person does not necessarily find the individual that corresponds to him. So we sometimes stay alone. Very lonely. And we wonder why the universe was so cruel. This world is made of chance and coincidence. Some will win the lottery without having the real need; And those who do not have enough to eat will wonder why they did not have the chance to win. 
But from time to time, among all these hazards, there arises something unexpected, which makes us all advance.

Thanks to the others. Through links. Just take the time.

Actually ... What I'm beginning to think about, what I'm starting to feel is that...

Human dance may not be an infernal dance...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Sentez-vous libre de me laisser un commentaire. Ou votre numéro de carte bleue.